Clap de fin

Publicités

La thèque

Aujourd’hui, thèque: nous avons pu faire 4 équipes, ce qui a donné lieu à un tournoi d’importance. Un camp sans thèque, pour un louveteau, c’est même pas la peine d’y penser…

Orage et petit coup de stress

Léger moment de panique aujourd’hui; l’orage est arrivé du sud très brutalement . Branle bas de combat, nous avons retendu les tentes, bâché les douches pour que les enfants puissent continuer à se doucher, creusé des rigoles autour du marabout d’activité, mis tout le camp en ordre pour encaisser le choc. L’orage s’est contenté de traverser le camp jusqu’au nord-ouest, puis a retraversé direction nord-est cette fois ci, nous laissant le temps de fignoler notre plan de bataille, puis il a continué sa route pour aller éclater de l’autre côté de la colline. Impressionnant…

Les enfants étaient partagés entre la peur et l’excitation de voir un orage se déplacer comme ça. La pression est retombée, comme la température (-12°!). Et maintenant, tout le monde a le nez dans sa tartiflette et rigole en pensant à cet otage vagabond.

On va très bien dormir cette nuit!

Les responsables

Les olympiades

Aujourd’hui, nous avons fait des olympiades avec les cow-boys.

Les épreuves des olympiades de la matinée:

Stand bâche

Stand quizz

Stand mini jeux

Les épreuves de l’aprem:

des jeux cool, l’aviron, le bateau percé, relais, poule renard vipère.

La vie quotidienne

Hier, on a fait la deuxième journée cacahuète.

Les ragots de la journée: Persil et Claire…

On a aidé les éclais à construire leur camp.

On a mangé du Nutella au petit déj.

Les sizeniers ont préparé un jeu.

Aujourd’hui nous partons en rando au mont de Stin, pour fabriquer une incantation. Nous avons fait trois groupes, petits/moyens et grands marcheurs.

Les Rénégats

 

 

La promesse

La promesse est un engagement auprès de toute la meute et de soi-même. ceux qui choisissent de faire leur promesse choisissent un parrain et une marraine (ou 2 parrains ou 2 marraines).

La promesse est un moment solennel où le louveteau récite un texte devant toute la meute.

Les Mineurs Fous

On est partis attaquer les indiens

Chers parents,

les photos qui illustrent cet article sont des captures d’écran de vidéos, ce qui explique leur faible qualité et l’effet « fisheye » de certaines d’entre elles.

Les vidéos elles même sont trop lourdes pour être chargées via notre connexion actuelle, nous les chargerons au retour du camp, pour que puissiez profiter rétroactivement des exploits de vos enfants.

Pour remettre le récit qui suit dans son contexte; notre conducteur de diligence, Marcel, a été capturé par les indiens (les éclaireurs de Lyon Levant, qui campent à 1 km de notre camp). Nous sommes donc allé récupérer Marcel, ce qui a déclenché les hostilités et entraîné une partie de « farine ball ».

A bientôt,

Les responsables

Charles Elie: on a fait une petite rando pour aider Marcel, qui s’était fait kidnapper par les indiens.

Jules: on a combattu les indiens avec de la farine.

Manon: J’ai adoré. On a mangé un pique nique, c’était bon, dans l’herbe, à l’ombre.

Anatole: c’était cool, j’ai appris à jouer un morceau de guitare.

Emma: Il n’y avait pas assez de provisions, donc c’était un peu court.

Aurélien: les indiens étaient des peureux, ils se sont enfuis.

Malgré cette épuisante après midi, on n’a pas retrouvé Marcel.

 

 

Le bonheur ne vient pas à ceux qui l'attendent assis (Baden Powell)