La thèque

Aujourd’hui, thèque: nous avons pu faire 4 équipes, ce qui a donné lieu à un tournoi d’importance. Un camp sans thèque, pour un louveteau, c’est même pas la peine d’y penser…

Orage et petit coup de stress

Léger moment de panique aujourd’hui; l’orage est arrivé du sud très brutalement . Branle bas de combat, nous avons retendu les tentes, bâché les douches pour que les enfants puissent continuer à se doucher, creusé des rigoles autour du marabout d’activité, mis tout le camp en ordre pour encaisser le choc. L’orage s’est contenté de traverser le camp jusqu’au nord-ouest, puis a retraversé direction nord-est cette fois ci, nous laissant le temps de fignoler notre plan de bataille, puis il a continué sa route pour aller éclater de l’autre côté de la colline. Impressionnant…

Les enfants étaient partagés entre la peur et l’excitation de voir un orage se déplacer comme ça. La pression est retombée, comme la température (-12°!). Et maintenant, tout le monde a le nez dans sa tartiflette et rigole en pensant à cet otage vagabond.

On va très bien dormir cette nuit!

Les responsables

Les olympiades

Aujourd’hui, nous avons fait des olympiades avec les cow-boys.

Les épreuves des olympiades de la matinée:

Stand bâche

Stand quizz

Stand mini jeux

Les épreuves de l’aprem:

des jeux cool, l’aviron, le bateau percé, relais, poule renard vipère.

La vie quotidienne

Hier, on a fait la deuxième journée cacahuète.

Les ragots de la journée: Persil et Claire…

On a aidé les éclais à construire leur camp.

On a mangé du Nutella au petit déj.

Les sizeniers ont préparé un jeu.

Aujourd’hui nous partons en rando au mont de Stin, pour fabriquer une incantation. Nous avons fait trois groupes, petits/moyens et grands marcheurs.

Les Rénégats

 

 

La promesse

La promesse est un engagement auprès de toute la meute et de soi-même. ceux qui choisissent de faire leur promesse choisissent un parrain et une marraine (ou 2 parrains ou 2 marraines).

La promesse est un moment solennel où le louveteau récite un texte devant toute la meute.

Les Mineurs Fous

On est partis attaquer les indiens

Chers parents,

les photos qui illustrent cet article sont des captures d’écran de vidéos, ce qui explique leur faible qualité et l’effet « fisheye » de certaines d’entre elles.

Les vidéos elles même sont trop lourdes pour être chargées via notre connexion actuelle, nous les chargerons au retour du camp, pour que puissiez profiter rétroactivement des exploits de vos enfants.

Pour remettre le récit qui suit dans son contexte; notre conducteur de diligence, Marcel, a été capturé par les indiens (les éclaireurs de Lyon Levant, qui campent à 1 km de notre camp). Nous sommes donc allé récupérer Marcel, ce qui a déclenché les hostilités et entraîné une partie de « farine ball ».

A bientôt,

Les responsables

Charles Elie: on a fait une petite rando pour aider Marcel, qui s’était fait kidnapper par les indiens.

Jules: on a combattu les indiens avec de la farine.

Manon: J’ai adoré. On a mangé un pique nique, c’était bon, dans l’herbe, à l’ombre.

Anatole: c’était cool, j’ai appris à jouer un morceau de guitare.

Emma: Il n’y avait pas assez de provisions, donc c’était un peu court.

Aurélien: les indiens étaient des peureux, ils se sont enfuis.

Malgré cette épuisante après midi, on n’a pas retrouvé Marcel.

 

 

Les choses se corsent

Et voici le commentaire de la sizaine des Mineurs Fous

Aujourd’hui, c’était un excellent petit-déjeuner, nous avons mangé de la brioche avec du Nutella ! Ensuite, nous avons continué nos coins de size à l’aide des resps. Puis nous avons mangé un excellent repas servi par les Baigneurs du Colorado. Nous avons fait un temps calme de l’heure, organisé par Solène. Nous sommes partis vers l’ouest, il y avait un pont cassé, nous avons dû nous affronter pour trouver du bois, puis nous avons trouvé que le pont était saboté.

Dans le folklore, on a fait revivre un village presque fantôme.

Barthélémy : journée village sous un soleil de plomb

Mathieu : Il fallait mener à bien une enquête pour démasquer le saboteur du pont

Sarah : on a découvert que c’était une religieuse qui s’appelait Aurélie Gieuse.

Frank-Mickael : elle a fait ça pour que la prophétie de la fin du monde ne se réalise pas

Louis : après cette après-midi on a décidé de repartir vers l’ouest pour la conquête de l’or en emportant Auréle Gieuse avec nous

A bientôt!

Temps calme et début de l’histoire

Aujourd’hui, nous avons rencontré un vieux fou, il avait perdu sa mémoire. Nous avons du fabriquer une potion pour lui permettre de la retrouver. Il nous a alors annoncé que la fin du monde était proche, et que nous avions des chances de la déclencher.

Apres le repas de midi nous avons fait un temps calme, trop court malheureusement, il n’y avait pas assez de temps pour dormir et écrire une lettre a nos parents 😉

Dans l’après midi nous avons fait nos coins sizaine, c’était marrant, le plus dur a été de trouver un endroit adéquat.

Apres le goûter, Julien (le chef de camp) a expliqué ce que c’était la promesse louveteaux et 10 louveteaux ont choisi de la faire sur le camp.

En veillée, Persil (Julien Querol) nous a fait un jeu sur le tri sélectif.

Ah oui et les sizaines sont faites et elles ont un nom !!!

-les Baigneur du Colorado: Paul (Vermet) Victor, Jeanne,  Baptiste Esther.

-les Life of Cowboy : Rémy, Lilas, Edouard, Priscillia, Eva.

-les Shérifs: Marie-Lou, Urielle, Julien, Paul (Chabanon), Daniel.

-les Cowboy de l’enfer : Anatole, Emma, Manon, Charles-Elie, Aurelien.

-les Rénégats : Bruno, Zelie, Juliette, Sylvain, Thomas, Eve.

-les Mineurs Fous : Sarah, Louise, Louis, Mathieu, Barthelemy, Franck-Mikaël.

Signé: les Life of Cowboys: Rémy, Lilas, Eva, Edouard , Priscillia.

Premiers pas sur le camp

Le trajet en train s’est bien passé pour les lyonnais, et le trajet en car pour tout le monde. Les louveteaux ont trouvé le 1er jour un peu long, le temps de prendre leurs marques.

Le lieu de camp est grand, il y a beaucoup d’espace. Il fait très beau et très chaud, par chance les nuits sont fraîches, nous pouvons donc dormir correctement. Nous sommes contents des installations, mais malheureusement les douches sont froides. On mange bien et à notre faim, on a tous le sourire. On espère pouvoir faire un feu, mais c’est la préfecture qui décide.

A la veillée, on a rencontré des cow-boys qui nous ont invités à partir à la ruée vers l’or avec eux. On a hâte de voir la suite.

Pour le deuxième jour, on a rassemblé des matériaux pour pouvoir construire des chariots pour partir à la conquête de l’ouest.

Dans l’après-midi, on a fait notre charte de meute et tout le monde l’a signé, plus question de faire des bêtises maintenant. A la veillée, on a fait un Loup-Garou, parce que même si c’est un classique, c’est toujours sympa d’y jouer. Les effets de la chaleur se font sentir, il y a quelques petits mal de tête. Il faudra boire plus.

Emma, Jules, Aurélien, Anatole, Charles-Elie et Manon

Le bonheur ne vient pas à ceux qui l'attendent assis (Baden Powell)